Buol, Arbogast (1723-1802)

Né à Kaiserstuhl (AG) le 27 janvier 1723. Décédé à Kaiserstuhl le 26 février 1802, inhumé à Thengen (D) le 27 février. Fils de François.
Il entre dans la Compagnie de Jésus à Landsberg (D, Bavière) en 1740, est ordonné prêtre à Eichstätt en 1753, devient profès en 1758. Il a été professeur dans différents gymnases, notamment à Soleure en 1746/47 et à nouveau en 1748/49. Maître en philosophie et docteur en théologie, il enseigne la philosophie à Rottweil de 1756 à 1758, à Porrentruy de 1758 à 1760, à Augsbourg de 1760 à 1762. Il est professeur de théologie à Lucerne en 1762/63, à Fribourg de 1763 à 1767, à l'université de Dillingen de 1767 à 1769, à Porrentruy de 1770 à 1773. Il est cité comme professeur de dogmatique et préfet des études supérieures au collège de Porrentruy au moment de la suppression de la Compagnie en 1773 ; en 1774, il reprend pour quelques mois la direction du collège. Son élection comme sous-principal du collège (29 janvier 1784) est confirmée le 30 janvier 1784. Il est nommé curé à Reinach le 26 mai 1784 (après le décès du curé André Gschwind).
Après la Révolution, il est chapelain à Kaisersthul.

Jean-Pierre Renard, 19/11/2009
Dernière modification: 20/01/2010

Bibliographie

Jean-Pierre Renard, Le clergé paroissial dans les arrondissements de Delémont et de Porrentruy avant et après la réorganisation de 1802-1804, Saignelégier, 2009, p. 220