Blanchard, Jean Baptiste (1738-1806)

Né à Boécourt le 27 février 1738. Décédé à Boécourt le 1er avril 1806 (inhumé le 2).
Après avoir fait ses études gymnasiales au Collège de Porrentruy, il entre dans la Compagnie de Jésus (province de Germanie supérieure) le 9 octobre 1758, étant encore rhétoricien. Il fait son noviciat à Landsberg (Bavière) de 1758 à 1760, puis ses études de philosophie à Ingolstadt de 1760 à 1763 ; en 1763, il renonce à toute fortune personnelle en faveur du collège de Porrentruy. Il accomplit son magisterium (période d'enseignement dans les classes inférieures) à Lucerne de 1763 à 1765, à Ingolstadt de 1765 à 1766 et à Constance de 1766 à 1767. Suivent les études de théologie à Ingolstadt de 1767 à 1771. Il est ordonné prêtre à Eichstätt (Bavière) le 30 mars 1771.
Il reste rattaché à la nouvelle province jésuite de Bavière (séparée de la Germanie supérieure en 1771) et devient professeur de syntaxe à Ingolstadt en 1771/72. Il accomplit sa troisième année de probation à Ebersberg (près de Munich) en 1772/73. Sécularisé à la suppression de la Compagnie en 1773, il retourne à Porrentruy et y devient professeur au collège (mentionné comme tel au moins dès septembre 1774).
Le 29 novembre 1793, il donne sa renonciation de prêtrise après avoir prêté serment d'Egalité-Liberté exigé en mai. Dans une lettre du 15 septembre 1802, adressée à l'évêque Saurine, il se présente comme ex-jésuite (membre de la Compagnie durant 15 ans), autrefois professeur au collège de Porrentruy, pensionné par l'Etat (depuis 1794) et actuellement retiré au sein de sa famille à Boécourt ; sa santé et son âge ne lui permettent pas de reprendre du ministère.

Jean-Pierre Renard, 10/11/2009

Bibliographie

Jean-Pierre Renard, Le clergé paroissial dans les arrondissements de Delémont et de Porrentruy avant et après la réorganisation de 1802-1804, Saignelégier, 2009, p. 195
Enquête ecclésiastique de l'An XII (1804)