Berberat, Jean Pierre (1765-1824)

Originaire de Fornet-Dessus (comm. Lajoux, paroisse des Genevez). Né le 24 mars 1765. Décédé à Morvillars (F) le 10 avril 1824. Fils de Jean Henri et de Marguerite née Gigandet.
Il est cité comme étudiant à Bellelay en 1781-1783 ; il y enseigne aussi le clavecin et les orgues. Devenu novice, il ne persévère pas et quitte Bellelay en 1784. Chapelain de la collégiale de Saint-Ursanne en 1784-1786, étudiant au séminaire de Porrentruy en 1787 (7 mois) et 1788 (2 mois), il reçoit la tonsure le 1er juin 1787 et les ordres mineurs le 19 septembre 1788 ; il est ordonné sous-diacre le 20 septembre 1788, diacre le 20 décembre 1788, prêtre le 19 septembre 1789 (à Porrentruy, dans l'église du collège). Il est approuvé (juridiction) pour la première fois le 20 septembre 1789 et est investi chapelain de Saint-Michel dans l'église collégiale de Moutier-Grandval le 21 décembre 1789 ; il est aussi organiste.
« Mauvais sujet », il est suspens de tout acte de juridiction et de la célébration de la messe depuis septembre 1797 environ. Retiré chez ses parents en 1798, il reçoit l'autorisation de dire à nouveau la messe durant l'été 1801.
Dès 1812, il est « régent » au collège de Delémont. Forcé de donner sa démission, il quitte le diocèse de Bâle et est nommé curé de Morvillars (F, Territoire de Belfort, cant. Grandvillars) le 1er avril 1820, paroisse dans laquelle il reste jusqu'à sa mort.

Jean-Pierre Renard, 2/11/2009

Bibliographie

Jean-Pierre Renard, Le clergé paroissial dans les arrondissements de Delémont et de Porrentruy avant et après la réorganisation de 1802-1804, Saignelégier 2009, p. 177
Enquête ecclésiastique de l'An XII (1804)