Ramschwag, François Christian Joseph (1689-1768)

De St-Gall. Né le 3 décembre 1689 à Kipfenberg (Bavière). Décédé le 14 août 1768 à Günzburg (Bavière). Catholique. Baron de R., seigneur de Gutenberg. Fils de François Ferdinand et de Marie Victoire de Remchingen. Epouse en 1723 Marie Sophie Esther, baronne de Reinach-Hirtzbach, nièce du prince-évêque Jean-Conrad de Reinach (1657-1737). Sa soeur, Marie Claude Antoinette (1681-1766) épouse Joseph Guillaume Rinck de Baldenstein.

Entre au service du prince-évêque de Bâle en 1716, conseiller intime (1724), président du conseil aulique (1729).
Pendant les troubles de 1730 à 1740, la commune de Vermes prend le parti des Ajoulots révoltés contre le Prince. Quand on apprend dans ce village qu'ils en veulent surtout au baron de Ramschwag, alors premier ministre du prince-évêque Jean Conrad de Reinach et propriétaire du château de Coeuve (1733-1793), les habitants se révoltent ouvertement et fabriquent un mannequin représentant Ramschwag et le pendent en effigie.
En 1731, le prince-évêque l'envoie alors comme délégué à Vienne afin de l'éloigner des sujets rebelles. R. va s'y efforcer de discréditer la députation des Etats. Son travail de sape aboutit à la sentence du 10 janvier 1736. Il entre alors au service de l'empereur, devient ministre impérial auprès du Cercle de Souabe puis conseiller intime de l'évêque d'Eichstätt et bailli du margraviat de Burgau.

Emma Chatelain, 21/04/2009
Dernière modification: 28/07/2010

Fonds d'archives

Archives de la ville de Delémont, « Fonds André Rais », Soc. jurassienne d'émulation, Porrentruy

Bibliographie

Catherine Bosshart-Pfluger, Das Basler Domkapitel von seiner 'bersiedlung nach Arlesheim bis zur Säkularisation (1687-1803), 1983, p. 75
Roger Ballmer, Les Etats du pays, 1985, p. 127
www.coeuve.ch/histoire.htm (20 avril 2009)

Emma Chatelain, « François Christian Joseph de Ramschwag », in Dictionnaire historique de la Suisse [publication électronique DHS], version du 17.7.2009