Bourquenez Jeanne (1909-1999)

Bourquenez Jeanne (1909-1999)

Née à Soulce le 11 avril 1909. Décédée à Bevaix (NE) le 11 novembre 1999. Inhumée à Boncourt, où B. a vécu dès 1951. Fille de Jules et Julia Crétin. Epouse René Bourquenez, instituteur (1933). Cinq enfants.
Cadette de cinq enfants, dès l'âge de trois ans, elle est confiée par ses parents à sa tante maternelle, à St-Brais. Ses parents d'adoption ont à coeur de lui donner une éducation stricte. Adolescente, elle est placée au pensionnat Notre-Dame à Besançon, puis au pensionnat Sainte-Agnès à Fribourg et finalement à l'Ecole des Ursulines à Fribourg. B. s'établit ensuite avec son époux et ses cinq enfants à Châtillon. A la mort de son mari (1951), elle élève seule sa nombreuse famille.
B. a toujours écrit, consignant ses textes dans ses journaux personnels. Ce n'est qu'à 71 ans qu'elle pense à publier ses écrits. En se donnant la main, une première plaquette de poèmes, sort de presse en février 1983. En mai 1983, elle est suivie d'un florilège plus important, Sur le Chemin des Souvenirs, rapidement épuisé.
B. s'essaie ensuite à la prose avec Les Fleurs du Souvenir, puis Un Secret bien gardé. Elle participe aussi à Florilège jurassien féminin, un collectif d'oeuvres de femmes (1989). Ses textes ressuscitent les temps et les coutumes révolus, les sites et l'histoire de sa région. Elle y rappelle les faits divers qui ont marqué la vie des Jurassiens au début du XXe siècle : guerre, cyclone, apparition de l'électricité, adduction d'eau'.

Paul Boillat, 10/12/2008
Dernière modification: 21/12/2011

Bibliographie

Informations transmises à l'auteur par Marianne Charmillot-Bourquenez, fille de Jeanne.
Le Pays, 7 décembre 1984