Baumgartner, Edouard (1892-1967)

Né à Bienne en 1892. Décédé le 21 mai 1967 à Bienne.
Scolarité à Bienne. Ecole normale de Porrentruy (1908-1911). Il enseigne ensuite deux ans à Saicourt puis s’installe définitivement à Bienne. Il y travaille comme instituteur jusqu’en 1935, date à laquelle il est nommé inspecteur des écoles primaires du Jura-sud (distr. de La Neuveville, Bienne et Courtelary) jusqu’en 1946. De 1937 à 1943, il est aussi inspecteur pour le Seeland.
Président de la commission des moyens d’enseignement pour les écoles primaires de langue française.
Membre du Parti national romand (section biennoise du Parti libéral-radical jurassien), H. est élu en 1946 directeur des écoles et de la police au sein du Conseil municipal. Premier francophone maire de Bienne de 1948 à 1960, il succède à Guido Müller. C’est notamment sous son mandat qu’est mis sur pied le Gymnase français de Bienne. Député au Grand Conseil bernois de 1950 à 1960.
Membre de l'Association pour la Défense des Intérêts du Jura (ADIJ) dès 1930 et de son comité dès 1947.
Exempté de service militaire en raison d’une pleurésie, B. se distingue néanmoins durant la Première Guerre mondiale par les services qu’il rend aux internés belges et français. En 1918, il reçoit la médaille du Roi des Belges, Albert Ier.

Emma Chatelain, 24/07/2008
Dernière modification: 29/07/2013

Bibliographie

Raoul Kohler, « Edouard Baumgartner », in Annales biennoises, 1967, p. 108-112
Les Intérêts du Jura, n° 6, juin 1967, p. 140
www.bijube.ch (29.7.2013)