Buchwalder, Conrad Joseph Ursanne (1776-1853)

Bourgeois de Courgenay, né le 27 mai 1776. Décédé à Porrentruy le 10 mai 1853 (inhumé le 12 dans le cimetière de Saint-Germain). Fils de Jean Baptiste et de Catherine née Metthez, résidant à la Vacherie-Mouillard (paroisse de Courgenay).
Etudiant au grand-séminaire de Strasbourg en 1810, il a reçu la tonsure et les ordres mineurs à Courrendlin, des mains de Mgr Saurine, le 2 septembre 1806. Il est ordonné sous-diacre le 7 mai 1811, diacre le 9 mai 1811, prêtre le 11 mai 1811 (Strasbourg). Vicaire à la paroisse d'Ocourt-Lamotte, il est nommé desservant le 1er février 1812 (il succède à Pierre-Joseph Donzé). Il ouvre dans son presbytère une école pour des jeunes aspirants au sacerdoce. Lorsqu'il quitte Ocourt pour Porrentruy en 1828, il reste curé en titre de la paroisse et la fait desservir par un administrateur, Jean-Baptiste Girardin, lequel cède sa place en 1831 au nouveau curé (Pierre-Joseph Schaffner, nommé le 2 octobre 1831). En 1828, B. a en effet été nommé supérieur du séminaire de Porrentruy (son prédécesseur, Jean Baptiste Germain Rottet, avait donné sa démission en octobre-novembre 1828) ; il reste dans cette fonction jusqu'à la suppression du séminaire en 1836. Il célèbre aussi les décès à l'hôpital de Porrentruy entre septembre 1830 et janvier 1833. En 1836, après le départ de Jean Baptiste Bernard Cuttat, qui doit se réfugier en Alsace, il semble avoir été chargé par lui de l'administration de la paroisse de Porrentruy ; il exerce cette fonction jusqu'en janvier 1837, date à laquelle il est remplacé par Charles Joseph Varé, curé « gouvernemental » de Porrentruy, contesté par les ultramontains. Ayant gardé son logement au séminaire, B. est forcé de le quitter suite aux attaques du journal L'Helvétie. Il assume aussi la direction spirituelle des soeurs de l'hôpital. Dès 1843 (selon Bélet), de 1849 à 1851 (selon Prongué), il est nommé au Conseil d'administration du Collège. Dès 1844, il siège avec Joseph Trouillat à la Commission des écoles primaires de Porrentruy, dont il est le président.

Jean-Pierre Renard et Philippe Hebeisen, 16/08/2005
Dernière modification: 28/06/2010

Bibliographie

E. Folletête, « Rauracia sacra », in Actes SJE, 36, 1931, p. 117
Jean-Pierre Bélet, Mémoires pour servir à l'histoire du Pays de Porrentruy depuis l'invasion des alliés jusqu'en 1833, 2 vol., Léon Marer, 1971-1973
Dominique Prongué, Joseph Trouillat, un itinéraire entre politique et histoire, 1815-1863, Fribourg, 1998, p. 555
Jean-Pierre Renard, Le clergé paroissial dans les arrondissements de Delémont et de Porrentruy avant et après la réorganisation de 1802-1804, Saignelégier, 2009, p. 218