Gagnebin, François-Louis (1758-1812)

Originaire de Renan. Descendant de la troisième branche de la famille Gagnebin. Né à Renan le 19 juillet 1758. Décédé à Lignières le 29 décembre 1812. Reçu bourgeois de Neuchâtel le 13 mars 1783 et de Valangin le 2 juillet 1798. Fils de Jean-François (1728-1776), maître-boucher, et de Marie-Anne Robert. En 1782, il épouse Charlotte de Coffrane (1759-1834), fille de David Henri (décédé en 1807). Sept enfants, dont Ferdinand-Louis (1783-1850), lithographe du roi à Neuchâtel ; Henri-Daniel (1784-1838) et Charles-Louis (1797-1868), pasteurs, comme leur père ; Henri-François qui émigre en France et dont la descendance fit une brillante carrière dans l’armée française.
Un an après sa naissance, ses parents s’installent à Neuchâtel. C’est donc dans cette ville qu’il suit les cours du Collège avant de s’inscrire à la faculté de théologie de l’université de Genève. Consacré pasteur le 8 mars 1780. En raison de la pénurie de professeur, G. accepte d’enseigner le latin au Collège de Neuchâtel. En 1795, il est nommé pasteur à la Brévine, puis à Lignières (1803-1812).

Emma Chatelain, 13/04/2006
Dernière modification: 10/05/2011

Fonds d'archives

Archives de l'Etat de Neuchâtel, "Généalogie de Henri Daniel Gagnebin-Langel (1784-1838), pasteur à Engollon NE et Fontaines NE, de Renan BE et Neuchâtel" (fonds déposé par Robin Moschard.

Bibliographie

Bernard Gagnebin, « Histoire de la famille Gagnebin. Deuxième partie », in ASJE, 1940-41, pp. 95-99