Geneux, François (1861-1921)

Geneux, François (1861-1921)Originaire de Ste-Croix. Né le 12 mai 1861 à La Chaux-de-Fonds. Décédé à Saint-Imier le 29 septembre 1921. Il est l'un des promoteurs de l'utilisation des forces hydrauliques en Suisse.
Etudes au Collège de La Chaux-de-Fonds puis à l'Ecole de commerce de Stuttgart (1877-1879). Il effectue ensuite plusieurs stages en milieu bancaire à La Chaux-de-Fonds, à Neuchâtel et en Angleterre. De retour au pays, G. s'installe à Saint-Imier (1885) où il va passer le reste de sa vie.
Il est l'un des principaux initiateurs de l'usine électrique de la Goule (1894) et préside son conseil d'administration jusqu'à sa mort. Membre puis vice-président de l'Association suisse des Electriciens, président de l'Union des centrales suisses d'électricité et du conseil d'administration du funiculaire Saint-Imier-Mont-Soleil. En 1907, avec le concours de MM. Jules et Gaston Japy de Boncourt, G. fonde la Société des Forces motrices du Refrain dont il préside aussi le conseil d'administration. Il est également président du conseil d'administration et administrateur-délégué de la Fabrique de pâte à papier de Courtelary (fondée en 1896).
Engagé aussi en politique, G. est membre du Conseil municipal et du Conseil Général, vice-président des Assemblées communales, membre de la commission de vérification des comptes, membre de la Chambre de commerce, membre des commissions des écoles primaire et secondaire.
Juré fédéral de 1893 à 1899.
Membre de la Société jurassienne d'Emulation (SJE).
A l'armée, G. est officier. Capitaine d'état-major des sapeurs-pompiers.

Emma Chatelain, 4/04/2006
Dernière modification: 1/11/2018

Fonds d'archives

Mémoires d'Ici, Saint-Imier

Bibliographie

ASJE, 26, 1921, pp.138-139
Le Jura bernois
, 30 septembre 1921
Georges Cattin, Les centrales électriques jurassiennes, Saignelégier, 2006, p. 77