Stucki, David (1916-2008)

Originaire de Diemtingen (BE). Né le 17 mars 1916 à Porrentruy. Décédé le 13 janvier 2008 à Porrentruy. Fils de l'initiateur des ATA (Auto-Transports d'Ajoie).
Etudes de médecine aux universités de Lausanne, Berne et Paris. Docteur en médecine (Lausanne), spécialiste F.M.H. en gynécologie et obstétrique. S. travaille à Berne où il devient chef de clinique puis s'installe à Porrentruy, à l'âge de 33 ans, et devient ainsi le premier gynécologue d'Ajoie. Il a contribué à la création de l'Hôpital régional de Porrentruy (1975) dont il devient par la suite le médecin-chef (jusqu'en 1986). Durant toute sa carrière, il met au monde près de 25 000 enfants.
Député libéral-radical à l'Assemblée constituante puis au Parlement jurassien (1979-1986).
Membre du comité exécutif du Mouvement pour l'Unité du Jura (1969).
En 1989, S. reçoit un prix de la Société suisse des sciences médicales pour une étude sur l'évolution de la pratique de la médecine dans le Jura. Il est en outre l'auteur de plus de septante publications médicales. Il publie ses mémoires avec le titre de A coeur ouvert en 1990 et Diagnostic en 1992 (aux Editions de la SJE).
Membre fondateur et ancien président du Rotary Club Les Rangiers (Paul Harris fellow).

Emma Chatelain, 22/02/2006
Dernière modification: 28/07/2010

Fonds d'archives

République et Canton du Jura, Service des archives et de la documentation.

Bibliographie

Charles-André Gunzinger et Denis Moine, L'Assemblée constituante jurassienne, Delémont, 1976, p. 49
Daniel Jeanbourquin, Michèle Fringeli, Denis Moine, Jura souverain, Moutier, Ed. de la Prévôté, 1981, p. 151
Informations transmises à l'auteur par D.S.
Le Quotidien jurassien, 15 janvier 2008