Deutsch

Etats de l'Evêché


Composition des Etats de l'Evêché :

I. Corps ecclésiastique
1. Abbaye de Bellelay (dont l'abbé est le président des Etats)
2. Chapitre de Moutier-Grandval (dont le député occupe la deuxième place après le président)
3. Chapitre de Saint-Ursanne
4. Chapitre de Saint-Imier (supprimé après la Réforme, en 1534)
5. Confrérie de Saint-Michel à Porrentruy
6. Le prévôt d'Istein (admis seulement quand les Etats sont au complet, dans ce cas, on accepte aussi les représentants du Collège des Jésuites, des couvents des Ursulines et des Annonciades de Porrentruy)
7. Chapitre de Salignon

II. Corps de la noblesse
Son député est nommé par la noblesse possédant des terres dans l'Evêché. Il ne peut être choisi parmi les officiers assermentés au prince-évêque.
La noblesse n'est véritablement considérée comme un corps des Etats qu'à partir de 1650.

III. Tiers Etat
1. Villes : Bienne, La Neuveville (toutes deux présentes qu'à une seule assemblée), Delémont, Porrentruy, Saint-Ursanne, Laufon
2. Bailliages et seigneuries : Erguël, Ajoie, Delémont, Saint-Ursanne, Franches-Montagnes, Schliengen, Zwingen-Laufon, Pfeffingen, Birseck


Présidents des Etats de l'Evêché :

Jusqu'en 1741, le président est l'abbé de Bellelay. Ensuite, il est nommé par le prince-évêque :
1741-1765 François Jacques Chariatte
1765-1779 Jean-Germain Beuret, prévôt du chapitre de Saint-Ursanne
1779-1789 François Xavier de Mahler, archidiacre du chapitre de Moutier-Grandval
1789-1791 Jean-Jacques Keller, prévôt du chapitre de Saint-Ursanne
1791 Ambroise Monnin, abbé de Bellelay

Emma Chatelain, 24/02/2006
Dernière modification: 7/03/2008

Bibliographie

Roger Ballmer, Les Etats du Pays, Delémont, SJE, 1985
Gustave Amweg, Histoire populaire du Jura bernois, Porrentruy, 1974 (2e éd.), pp. 197-201

Compléments

Assemblées d'états sur DHS