Asuel, Bourcard III d' (?-?)

De la famille des nobles d'Asuel. Fils d'Henri II. Mariée à Adélaïde (1212). Père de Henri III et de Bourcard IV.
A plusieurs reprises B. est en conflit avec l'abbaye de Lucelle, qui, en pleine expansion, est en contraste avec les difficultés financières que connaît de plus en plus la noblesse régionale. A deux reprises, en 1212 et 1218, l'évêque de Bâle, Henri de Thoune doit intervenir pour régler une querelle entre B. et Lucelle concernant la possession de biens.
Avoué de Saint-Ursanne, tout comme ses ancêtres, B. voit ses droits inhérents à cette charge limités par l'évêque de Bâle Lüthold Ier d'Aarbourg (1191-1213). La première charte de Saint-Ursanne (1210) restreint ses possibilités d'intervention dans la prévôté, néanmoins, la haute justice y reste de la seule compétence de l'avoué. Par contre, la basse justice, qui s'occupe des petits délits et des causes civiles, reste de la seule compétence du prévôt. Cette charte précise encore que l'avoué ne peut juger quelque cause que ce soit avant que l'affaire n'ait été présentée au prévôt ou à son lieutenant.

Emma Chatelain, 21/02/2006
Dernière modification: 5/12/2011

Bibliographie

Jean-Paul Prongué, « Les seigneurs d'Asuel, un lignage ajoulot au Moyen-Age », in ASJE, 1996, pp. 244-245