Prévôt, Jean (1585-1631)

De Delémont, il y naît le 4 juillet 1585. Décédé à Padoue le 3 août 1631. Fils de Théoblad Prévôt. Marié à Madeleine Nicole Voselin puis à Elisabeth Miani.
Médecin, il devient professeur à l'université de Padoue où il meurt de la peste. Il laisse derrière lui onze volumes de médecine.
Etudes au collège de Porrentruy puis à Dole, chez les Jésuites. Il se rend ensuite en Allemagne où il obtient, à Dillingen, le diplôme de maître ès arts le 3 juillet 1603. Ses talents le font remarqué par l'évêque de Strasbourg qui l'envoie en Espagne pour faire des études de théologie. P. part en avril 1904 pour s'embarquer à Gênes mais décide finalement de s'arrêter à Padoue où il suit les cours de l'université et découvre son intérêt pour la médecine. Le 8 mars 1607, P. reçoit le titre de Docteur en médecine. Le 13 août 1602, il est nommé médecn de la nation allemande résidente à Padoue. Un an plus tard, le 29 mars 1613, il est nommé premier professeur du 3e livre d'Avicenne et en 1616, second professeur extraordinaire de médecine pratique. Il monte à la première chaire de professeur extraordinaire de médecine pratique le 6 mai 1620. Quelques temps plus tard, il refuse une chaire qui lui est proposée à Bologne.
En été 1631, la peste envahit la ville de Padoue. Bien que retiré à la campagne avec sa famille, P. est atteint et meurt le 3 août.

Emma Chatelain, 23/01/2006
Dernière modification: 26/04/2006

Bibliographie

Louis Vautrey, "Histoire du collège de Porrentruy", Porrentruy, 1866, pp. 114-116
Gustave Amweg, Histoire populaire du Jura bernois, Porrentruy, 1974 (2e édition augmentée), p. 267
http://www.delemont.ch/bibliotheques/bv/Lectures/Delemont/tableau.htm (26 avril 2006)