Deutsch

Val Terbi (vallée)

Vallée du district de Delémont, d'une longueur d'environ 10 km. Elle comprend les communes de Courchapoix, Corban, Mervelier et Montsevelier. Sa partie orientale est divisée en deux vallons secondaires : au nord, le vallon de Montsevelier où coule le ruisseau du même nom ; au sud le Val Terbi proprement dit où coule la Scheulte. Dès l'Antiquité, cette région est colonisée, d'où les vestiges découverts sur le territoire de Vicques. D'après certains historiens, le Val Terbi tire son nom du mot patois « terbi » c'est-à-dire « effrayé », « apeuré ». Cette frayeur serait due au tremblement de terre qui ravagea Bâle dans la nuit du 18 au 19 octobre 1356. Pour d'autres, le val Terbi serait le « Val-aux-trois-rivières » (en patois « bief » ou « bie » signifie rivière), la Gabiare, la Scheulte et le Ruisseau de Montsevelier qui coulent dans cette région. Cette dernière est encore appelée la « Terre Sainte » car, à l'époque de la Terreur, le clergé s'y réfugia puisqu'elle était alors comprise dans la Prévôté de Moutier-Grandval, en neutralité suisse.

Emma Chatelain, 23/01/2006
Dernière modification: 17/11/2016

Bibliographie

Hubert Jaquier, « Val Terbi », in Bernard Prongué (dir.), Le canton du Jura de A à Z, Porrentruy, 1991, pp. 200-201