Dizier, Saint (?-ca 672)

Evêque et martyr. Né à Rennes ou à Rodez, mort en Ajoie. La commune de Saint-Dizier-l'Evêque appartient actuellement au Territoire de Belfort.
La légende raconte que St-Dizier et son diacre, Régenfroid sont assassinés par des brigands à l'emplacement de l'actuel village de Croix. Ils ont ensuite enterrés dans un oratoire consacré à St-Martin, situé à l'emplacement actuel de Saint-Dizier-l'Evêque. Peu après, cette chapelle est la proie des flammes, une autre église est alors construite. Dès après sa mort, les reliques de St-Dizier et de son diacre sont l'objet de nombreux pèlerinages où sont amenés, notamment, les malades mentaux. Au 11e siècle, les moines de Murbach décident de transférer les reliques des deux saints dans leur abbaye. A cette époque le village de St-Dizier s'est considérablement développé grâce à la renommée des saints. La paroisse qu'elle recouvre comprend les villages de Villars-le-Sec, Fêche-l'Eglise, Lebetain, Beaucourt, Montbouton et Bure. Généreux, les moines alsaciens firent don de certaines reliques à des églises ou des couvents. Ainsi, l'abbaye de Moutier-Grandval qui reçoit des bas et une sandale de St-Dizier. Pendant la Réforme, ses objets sont mis en sûreté à Delémont où ils se trouvent toujours.

Emma Chatelain, 12/01/2006
Dernière modification: 10/07/2007

Bibliographie

Pierre-Olivier Walzer, Vie des Saints du Jura, Réclère, 1979, pp. 319-349