Gigandet (famille)

Reçus habitants de Porrentruy dès 1661, plusieurs membres de cette famille furent d'habiles ferronniers.
Jean (d'origine inconnue, reçu habitant de Porrentruy en 1661 et bourgeois en novembre 1679) demande, en juin 1663, au Conseil des Bourgeois de la ville l'autorisation d'établir une forge dans sa maison. Son fils, Nicolas (époux de Marie-Jeanne Ruedin, fille de Melchior Ruedin), s'occupe, dès le 1er janvier 1732 des horloges de la ville. Il est aussi le serrurier attitré du Collège des Jésuites, dès le 28 décembre 1722. En collaboration avec son fils, Jean-André (né le 29 mai 1701, décédé le 5 avril 1772), il réalise la grille pour l'abbaye de Lucelle.

Emma Chatelain, 12/12/2005
Dernière modification: 14/12/2005

Bibliographie

Gustave Amweg, Les Arts dans le Jura bernois et à Bienne, tome 2, Porrentruy, 1941, pp. 266-267