Gressot, Philippe (1923-2020)

Né le 4 juin 1923 à Porrentruy. Décédé le 2 février 2020 à Porrentruy. Fils d’Édouard Gressot (médecin, 1887) et Gabrielle, née Dubail (1888). Marié en 1959 à Françoise, née Rippstein, professeur de violon à Delémont. Deux filles. Neveu de l'homme politique Jean Gressot.
Architecte.
Scolarité à Porrentruy et St-Maurice (VS), diplôme de l'École d'architecture de l'université de Genève en 1949. Stagiaire à l'École des Beaux-Arts de Paris, atelier Beaudoin (1951-1953). Membre et président de la section jurassienne de la Société des Ingénieurs et Architectes (SIA) de 1970 à 1985. Passionné de musique classique, d'ornithologie et d'architecture romane. Bureau à Porrentruy de 1953 à 1978, en association avec Berry Luscher, architecte diplômé du Technicum de Fribourg. Luscher sera ensuite architecte cantonal de la République et Canton du Jura, de 1974 à 1990. Activité indépendante à Porrentruy de 1978 à 1990. Principales réalisations: écoles à Damvant (1960), Fontenais (1960), Grandfontaine et Alle (1976), centre postal à la gare de Porrentruy (1977), bâtiment du personnel à l'hôpital de Porrentruy (1975), démolition et reconstruction du foyer pour personnes âgées à St-Ursanne, transformation de l'église St-Pierre à Porrentruy (1978-1982), nombreux locatifs à Porrentruy.

Philippe Daucourt, 30/11/2005
Dernière modification: 11/08/2020

Bibliographie

Philippe Daucourt, Histoire de la construction moderne dans le Jura, projet de publication
https://www.todesanzeigenportal.ch/todesanzeige/Philippe/Gressot/ (consulté le 24.07.2020)