Montandon, Jean Pierre (1759-1815), en religion Pierre

Né à Grosne (F, Territoire de Belfort, cant. Grandvillars), son lieu d'origine, le 30 janvier 1759. Décédé à Courtemaîche le 28 mars 1815.
Il a fait sa profession chez les chartreux du Val Saint-Georges (F, com. de Pouques-Lorme, Nièvre), sous le nom de Pierre.
Le 26 mars 1801, il est approuvé pour la première fois, après examen, pour dix-huit mois, avec la faculté d'exercer provisoirement les fonctions paroissiales à Courtedoux. Il est encore cité comme administrateur à cet endroit en août 1801, en septembre 1802 et en janvier 1803. A la réorganisation, il est nommé desservant de la nouvelle succursale de Rocourt et prête le serment lié à sa charge le 27 avril 1803, dans l'église de Porrentruy, mais cette nomination n'a été suivie d'aucun effet (Rocourt est resté annexe de Grandfontaine), raison pour laquelle il est encore cité comme résidant à Porrentruy en 1804, le curé de Courtedoux étant alors Jean Capistran Dominique Courtat. M. est nommé desservant de Courchavon le 22 octobre 1809 (cité dans les registres des baptêmes du 4 novembre 1809 jusqu'en février 1815). Administrateur de Courtemaîche en 1812-1813, il y est nommé curé le 22 octobre 1814 (son prédécesseur, Pierre Joseph Courbat, est décédé le 6 décembre 1812).

Jean-Pierre Renard et Emma Chatelain, 10/05/2010

Bibliographie

Eugène Folletête, « Rauracia Sacra. Première partie », in Actes SJE, 36, 1931, p. 186

Jean-Pierre Renard, Le clergé paroissial dans les arrondissements de Delémont et de Porrentruy avant et après la réorganisation de 1802-1804, Saignelégier, 2009, p. 447

Enquête ecclésiastique de l'An XII (1804)