Eckert, Jean (1925-2013)

Originaire de Delémont, où il est né en 1925. Décédé le 11 février 2013.
E. suit l'école primaire et le progymnase dans sa ville natale, obtient ensuite une maturité scientifique à l'École cantonale de Porrentruy en 1945, puis son diplôme d'ingénieur civil EPFZ en 1949. Il débute sa carrière professionnelle comme ingénieur en statique et constructeur chez T. Bell Maschinenfabrik AG à Kriens (LU, 1950-1952). En 1952, il entre au Service cantonal des ponts et chaussées, d'abord comme adjoint à l'ingénieur en chef (1952-1956), puis comme ingénieur en chef des Ponts et chaussées du Jura. Dans cette fonction, il est chargé en 1963 par le conseiller d'Etat Henri Huber d'étudier le tracé d'une autoroute liée au réseau suisse des routes nationales : la future Transjurane.
A partir de 1973, il est président de la commission "Revêtements" de l'Union suisse des professionnels de la route et, dès 1976, préside la section jurassienne de la SIA.
Accédant au grade de lieutenant-colonel en janvier 1976, il devient à ce titre chef du Génie d'une brigade frontière. Depuis 1957, il est également membre de la Commission de recours de l'Administration militaire fédérale.

Philippe Hebeisen, 23/11/2004
Dernière modification: 7/04/2021

Bibliographie

Marcel BOSSHARD (dir.), Histoire des troupes jurassiennes, Moutier, 1977, p. 386
www.chronologie-jurassienne.ch (consulté le 26.03.2021)
www.letemps.ch (31.12.1999)
Texte actualisé par Kiki Lutz (07.04.2021)