Brahier, Simon (1885-1950)

Originaire de Lajoux, où il est né. Décédé le 20 août 1950. Père d'une famille nombreuse, dont l'avocat-notaire Maurice Brahier.
Maturité (1906). Brevet bernois d'avocat (1911). Docteur en droit de l'Université de Berne (1918), thèse publiée sous le titre : L'organisation judiciaire et administrative du Jura bernois sous le régime des princes-évêques de Bâle, Moutier : Impr. Imhoff, 1920. Brevet bernois de notaire (1919).
En 1911, il est nommé greffier à la Cour Suprême du canton de Berne. Depuis 1916, avocat puis avocat-notaire (1919) établi à Moutier. Juge suppléant à la Cour Suprême du canton de Berne (1922-1950) et suppléant à la Chambre des avocats. Membre de nombreuses organisations de juristes, notamment du comité de l'Association des avocats bernois, également membre de la Chambre des notaires bernois.
Président de district du Parti démocratique catholique (PDC). Membre de la Commission catholique-romaine depuis 1928 (élu président en 1940), il est parmi les fondateurs du Secrétariat des 'uvres catholiques de Delémont et en assure la gestion entre 1929 et 1942.

Pierre-Yves Donzé et Philippe Hebeisen, 19/11/2004
Dernière modification: 19/01/2011

Fonds d'archives

Chronologie jurassienne Denis Moine (Mémoires d'Ici, St-Imier/ARCJ, Porrentruy)

Bibliographie

Bernard Prongué, Le mouvement chrétien-social dans le Jura bernois, Porrentruy, 1968
ASJE, 1950, p. 265