Brun, Maurice (1908-1990)

Originaire d'Epiquerez. Né le 24 mars 1908 à Porrentruy. Décédé le 16 février 1990.
Classes et gymnase commercial à Porrentruy. Employé de banque à la Banque populaire suisse (BPS), d'abord à Porrentruy puis à Berne dès 1929. En 1937, il entame une carrière militaire résolument professionnelle lorsqu'il entre au Service de l'État-major général du Département militaire fédéral, puis, dès 1943, à la Section de fortifications de l'État-major de l'Armée. De 1951 à 1973, il travaille au Service du génie et des fortifications en qualité de chef de section, de chef de division, puis de directeur suppléant chargé de la conduite du Corps de gardes-fortifications. Par ailleurs, il est commandant des cours d'instruction tactique pour les officiers de ce corps. Il mène également des études sur la conduite du feu et l'engagement de l'artillerie de forteresse, de même que des travaux de réorganisation du Service du génie et des fortifications, ainsi que du Corps des gardes-fortifications.
Nommé capitaine dès la fin 1937, il sera successivement major en décembre 1944, lieutenant-colonel en 1951, colonel en 1954 et (colonel-) brigadier dès janvier 1962. Commandant la batterie de campagne 11 pendant la Deuxième Guerre mondiale (1938-1944), sa carrière se poursuit dans l'artillerie jusqu'en 1951. De 1952 à 1956, il assure divers commandements dans les troupes de fortifications, puis celui d'une brigade frontière 3 (1957-1964). De 1965 à 1973, il est officier d'État-major général de l'État-major de l'Armée. Il prend sa retraite en 1973.
Il effectue en outre un stage auprès de l'Armée française à Strasbourg (1947), et remplit une mission auprès de l'attaché militaire suisse à Paris (1957).

Philippe Hebeisen, 22/11/2004
Dernière modification: 6/05/2020

Bibliographie

ASMZ : Sicherheit Schweiz : Allgemeine schweizerische Militärzeitschrift, vol. 156 (1990), p. 306
Marcel Bosshard (dir.), Histoire des troupes jurassiennes, Moutier, 1977, p. 380
Schweizer Soldat : Monatszeitschrift für Armee und Kader mit FHD-Zeitung, vol. 49 (1974), p. 17
Informations transmises par Hervé de Weck (28.01.2019 et 13.04.2020)