Merguin, François Ignace (1750-1804), en religion Henri

Né à Porrentruy le 12 septembre 1750. Décédé à Porrentruy le 28 mai 1804. Fils d'Henri, bandelier, et de Marie Anne née Raguel.
Après avoir fait profession chez les cisterciens de Lucelle le 28 août 1774, sous le nom d'Henri, il est ordonné sous-diacre le 23 décembre 1775, diacre le 1er juin 1776, prêtre le 21 décembre 1776 (à Porrentruy, dans l'église du collège). Il est admis (juridiction) pour la première fois, ad dies vitae, le 21 décembre 1776. Réfugié à Soleure et dans le voisinage en 1793, il est rentré chez ses parents à Porrentruy et s'y tient caché depuis 1796. Le 9 octobre 1800, il commence à dire la messe à l'hôpital de Porrentruy. Il est cité comme résidant à Porrentruy en août 1801, comme « prêtre canoniquement sécularisé » à Porrentruy en septembre 1802, comme « attaché à l'église » de Porrentruy en janvier 1803.

Jean-Pierre Renard et Emma Chatelain, 10/11/2005
Dernière modification: 4/05/2010

Bibliographie

Eugène Folletête, « Rauracia sacra. Deuxième partie », in Actes SJE, 38, 1933, p. 110
Jean-Pierre Renard, Le clergé paroissial dans les arrondissements de Delémont et de Porrentruy avant et après la réorganisation de 1802-1804, Saignelégier, 2009, p. 434