Berbier (Barbier), Joseph (1759-1824), en religion François de Sales

Né à Courfaivre le 17 décembre 1759. Décédé à Delémont le 1er avril 1824 (inhumé à Cour-faivre). Fils de Jean, meunier, et de Marie Françoise née Monnin. Neveu d'Ambroise Monnin (1738-1807), abbé de Bellelay.
Après avoir fait sa profession chez les Prémontrés de Bellelay le 14 juin 1778, sous le nom de François de Sales, il est ordonné sous-diacre le 9 juin 1781, diacre le 21 décembre 1782, prêtre le 5 juin 1784 (à Porrentruy, dans l'église du collège). Il est approuvé (juridiction) pour la première fois le 5 juin 1784. Envoyé à Paris en 1787, il suit les cours de la Sorbonne pendant deux ans. A son retour en mai 1789, il dresse un « Plan d'études pour le Collège de l'abbaye de Bellelay », institution dont il est le principal de 1790 à 1797.
Après l'expulsion des chanoines de Bellelay en 1797, il se réfugie chez les Prémontrés de Schussenried (D, Bad Schussenried, Bade-Wurtemberg) en 1798, puis dans des commanderies de l'Ordre de Saint-Jean-de-Jérusalem : à Wurtzbourg en 1799 et à Ansbach (D, Bavière, distr. Moyenne-Franconie) en 1800.
Il est le premier principal du collège de Delémont fondé en novembre 1812 (les cours n'y commencent qu'en novembre 1813). Il est encore en fonction au moment de son décès.

Jean-Pierre Renard, 28/10/2005
Dernière modification: 30/10/2009

Bibliographie

Eugène Folletête, « Rauracia sacra. Deuxième partie », in Actes SJE, 38, 1933, p. 78
André Bandelier (dir.), Théophile-Rémy Frêne. Journal de ma vie, volume V, SJE, Porrentruy, Intervalles, Bienne, 1993, p. 367
Jean-Pierre Renard, Le clergé paroissial dans les arrondissements de Delémont et de Porrentruy avant et après la réorganisation de 1802-1804, Saignelégier 2009, p. 179