Monnin, Jean-Baptiste (1738-1807), en religion Ambroise

De Bassecourt. Né le 23 juin 1738. Décédé à Bassecourt le 1er décembre 1807, il y est enterré. Fils de Joseph et de Marie-Thérèse Pelée. Prémontré et dernier abbé de Bellelay. Dit Père Ambroise.
Etudes au collège de Porrentruy. Profès le 11 janvier 1761; ordonné prêtre le 1er juin 1765. Il est ensuite secrétaire de l'abbé de Luce puis professeur de théologie . Le 1er avril 1784, il est élu abbé. En novembre de la même année, il renouvelle la combourgeoisie de l'abbaye avec Bienne, et, une année après, avec Soleure. En février 1791, il est président des Etats de l'Evêché. En décembre 1797, il assiste à l'occupation militaire de Bellelay par les troupes françaises et à sa suppression. Il se réfugie alors au couvent de la Porte-du-Ciel puis de Roth (D). En 1807, il revient dans sa famille à Bassecourt.

Emma Chatelain, 10/05/2010
Dernière modification: 9/06/2011

Bibliographie

André Bandelier (dir.), Théophile-Rémy Frêne. Journal de ma vie, volume V, SJE, Porrentruy, Intervalles, Bienne, 1993, p. 543
Eugène Folletête, « Rauracia sacra. Deuxième partie », in Actes SJE, 38, 1933, p. 112

Cyrille Gigandet, « Ambroise Monnin », in Dictionnaire historique de la Suisse [publication électronique DHS], version du 27.11.2008