Aragon, Henri (1909-2001)

Né à Vevey le 19 janvier 1909. Décédé à Saint-Imier en 2001. Peintre.
A. passe sa jeunesse à St-Imier, où sa famille s'installe en 1921. Ecoles primaire et secondaire à Vevey et St-Imier puis, en 1925, il entre à l'Ecole d'art de La Chaux-de-Fonds. En 1929, il se rend à Paris pour y suivre les cours de l'Académie libre de la Grande Chaumière tout en travaillant comme graphiste.
De retour en Suisse, il est nommé maître de dessin aux Ecoles cantonales et normales de Porrentruy (1942). En 1954, A. se réinstalle à St-Imier où il est nommé, deux ans plus tard, maître de dessin à l’école secondaire.
Il collabore notamment à la réalisation des vitraux de l’église de Nods et à la grande mosaïque de l’entrée de l’Oméga à Bienne, en collaboration avec Pierre Stämpfli.
De nombreuses exposition, individuelles ou collectives, accompagnent son parcours : St-Imier (1929, 1934, 1977, 1984 et 1989), Porrentruy (1942), La Neuveville (1982), Mont-Croisin (1984), sans oublier les expositions de la Société des peintres et sculpteurs jurassiens (SPSJ) entre 1955 et 1970 dont il est l'un des membres fondateurs.
Henri Aragon a légué son fonds d'atelier au Musée de Saint-Imier. Ce fonds comprend des peintures, des dessins, des gravures, des affiches, quelques meubles, une partie de la bibliothèque d'Aragon, ainsi qu'un petit fonds d'archives.

Emma Chatelain, 20/10/2005
Dernière modification: 27/11/2019

Fonds d'archives

Mémoires d'Ici (Saint-Imier), dossier documentation « Henri Aragon »

Bibliographie

Gustave Amweg, Les Arts dans le Jura bernois et à Bienne, tome 1, Porrentruy, 1937, pp. 238-239
Marianne Boillod-Uhlmann (et al.), Aragon. Des dessins pour mémoire, avec des textes de François Beeler, Sylviane Chatelain et Pierre Schwaar, St-Imier : Editions 48, 1991, pp. 9-12
Information transmise par Claude-Alain Künzi, conservateur du Musée de Saint-Imier.