Etienne, Philippe Joseph (1760- ?)

Né à Courtemaîche le 7 mai 1760. Le lieu et la date de son décès ne sont pas connus. Fils d'Etienne Joseph, maître d'école, et de Marie Madeleine (née Guinens, de Courchavon).
Etudiant au séminaire de Porrentruy en 1785 et 1786, il reçoit la tonsure et les ordres mineurs le 20 mai 1785 ; il est ordonné sous-diacre le 10 juin 1786, diacre en septembre 1786 (dimissoriales du mois d'août), prêtre le 23 décembre 1786 (à Porrentruy, dans l'église du collège). Il est approuvé (juridiction) pour la première fois le 21 décembre 1786. Le 30 juillet 1789, il est présenté comme curé de Bressaucourt. Il y est nommé curé par provision apostolique du 24 août 1789 et est mis en possession le 27 septembre suivant ; il y reste jusqu'à la Révolution. En 1793, il se retire à Soleure ; en 96, rentré quelques jours seulement ; en 97, à Lemberg (ou Léopold) dans la Pologne autrichienne, chez Mr Varambon.

Jean-Pierre Renard et Emma Chatelain, 19/10/2005
Dernière modification: 7/01/2010

Bibliographie

André Bandelier (dir.), Théophile-Rémy Frêne. Journal de ma vie, volume V, SJE, Porrentruy, Intervalles, Bienne, 1993, p. 427
Jean-Pierre Renard, Le clergé paroissial dans les arrondissements de Delémont et de Porrentruy avant et après la réorganisation de 1802-1804, Saignelégier, 2009, p. 290