Amweg, Joseph (1756-1841), en religion Frédéric

Né le 14 septembre à Vendlincourt, baptisé le 15. Décédé à Vendlincourt le 25 décembre 1841 (inhumé dans l'église paroissiale). Fils de Jean Pierre « Amwaig » et de Jeanne (née Corbat).
Entré chez les chanoines prémontrés de Bellelay, il y fait sa profession le 14 juin 1778, sous le nom de Père Frédéric. Il est ordonné sous-diacre le 20 mai 1780, diacre le 9 juin 1781 et prêtre le 5 juin 1784 (à Porrentruy, dans l'église du collège). Il est approuvé (juridiction) pour la première fois le 5 juin 1784.
Après l'expulsion des chanoines de Bellelay en décembre 1797, il se retire en 1798 à l'abbaye des prémontrés de Marchtal (Obermarchtal D, Bade-Wurtemberg). Rentré en février 1801 chez ses parents, il dessert Vendlincourt. Cité comme vicaire à Vendlincourt en août 1801, comme desservant en septembre 1802 et en janvier 1803, il est confirmé dans cette charge à la réorganisation et prête le serment lié à son entrée en fonction le 27 avril 1803, dans l'église de Porrentruy ; à l'époque, il jouissait encore « d'une bonne santé » (Enquête de 1804). Il résigne ses fonctions curiales vers la fin de 1830 (successeur : Etienne Daucourt) ; vu ses infirmités, il avait eu successivement pour vicaires Germain Etique en 1824 et François Xavier Zoepfel de 1824 à 1830.

Jean-Pierre Renard, 14/10/2005
Dernière modification: 10/05/2011

Bibliographie

Eugène Folletête, « Rauracia sacra. Deuxième partie », in Actes SJE, 38, 1933, p. 75
André Bandelier (dir.), Théophile-Rémy Frêne. Journal de ma vie, volume V, SJE, Porrentruy, Intervalles, Bienne, 1993, p. 351
Jean-Pierre Renard, Le clergé paroissial dans les arrondissements de Delémont et de Porrentruy avant et après la réorganisation de 1802-1804, Saignelégier 2009, p. 149
Enquête ecclésiastique de l'An XII (1804)