Fleury, Joseph (1758-1831), en religion Louis

Né à Oberlarg (F, Haut-Rhin, arr. Altkirch, cant. Ferrette) le 25 avril 1758. Décédé à Porrentruy le 3 octobre 1831.
Après avoir fait sa profession chez les Prémontrés de Bellelay en 1778, sous le nom de Louis (Aloysius), il est ordonné sous-diacre le 20 mai 1780, diacre le 9 juin 1781, prêtre le 5 juin 1784 (à Porrentruy, dans l'église du collège). Il est approuvé (juridiction) pour la première fois le 5 juin 1784. Bibliothécaire du couvent, il sauve les collections les plus précieuses de la bibliothèque après l'expulsion des religieux. En 1798, il se retire à l'abbaye des prémontrés de Rot (Rot an der Rot D, Bade Wurtemberg) ; il rentre chez ses parents aux Vacheries de Lucelle en février 1801. Il est cité comme résidant à Charmoille en septembre 1802 et en janvier 1803 (« attaché à l'église »). Il est desservant à Zimmersheim (F, Haut-Rhin, arr. Mulhouse, cant. Habsheim) de 1803 à 1805, puis régent au collège d'Altkirch de 1805 à 1817. Dès août-septembre 1817, il est professeur de théologie au séminaire de Porrentruy, jusqu'en 1831.
Le 3 juin 1818, il a pris part à Porrentruy aux discussions relatives à la constitution du nouveau diocèse de Bâle.

Jean-Pierre Renard et Emma Chatelain, 14/10/2005
Dernière modification: 7/01/2010

Bibliographie

André Bandelier (dir.), Théophile-Rémy Frêne. Journal de ma vie, volume V, SJE, Porrentruy, Intervalles, Bienne, 1993, p. 436
Jean-Pierre Renard, Le clergé paroissial dans les arrondissements de Delémont et de Porrentruy avant et après la réorganisation de 1802-1804, Saignelégier, 2009, p. 305
Enquête ecclésiastique de l'An XII (1804)