Wolfender, Michel (1926-)

Peintre et graveur. Né à St-Imier le 3 août 1926, fils d'Emile Wolfender. Réside à Paris dès 1956. Etudes au Gymnase de La Chaux-de-Fonds et à l'Ecole des Beaux-Arts de Genève.
A réalisé notamment un décor de théâtre pour La femme cheval, de Bertil Schütt, à Paris (1965), des costumes de ballet pour Viking Dance Theater, à Londres (1965) et une tapisserie, Arbre de vie pour l’église réformée de Moutier (1968).
A participé aux trois recueils de gravures des Peintres et sculpteurs suisses de Paris (1968, 1974, 1981). A illustré le Journal de César de Pierre Alin (Ed. Pré-Carré, 1981) et Neiges de Hughes Richard (Ed. Canevas, 1995).
A ouvert un atelier de taille-douce à Lacoste dans le cadre du Cleveland Institute of Art (USA, 1976).
Nombreuses expositions personnelles et collectives en Suisse et à l'étranger.
Membre de la Société des peintres et sculpteurs jurassiens (SPSJ).
Lauréat du prix de peinture de la SPSAS (Société des peintres, sculpteurs et architectes suisses, aujourd'hui visarte) en 1974, et de celui de gravure de la Ville de Bayeux en 1980.

Emma Chatelain, 13/10/2005
Dernière modification: 15/10/2014

Bibliographie

Thierry Mertenat (e. a.), Traces. 109 créateurs jurassiens photographiés par Jacques Bélat, Porrentruy : SJE ; Fondation Anne Bloch, 1996
Dictionnaire biographique de l’art suisse L-Z
, Zurich et Lausanne, 1998, p. 1142
Société des peintres et sculpteurs jurassiens. 50 ans
, Crémines, 2003, p. 29
Intervalles, n° 30, août 1991, p. 106