Centre de liaison des associations féminines jurassiennes (CLAFJ)

Créé en 1983 par le Bureau de la condition féminine (BCF), le Centre de liaison des associations féminines jurassiennes (CLAFJ, CDL ou CL) est une association rassemblant des déléguées des organisations féminines dans le Jura jusqu’en 2007. Le CLAFJ est neutre, apolitique et non confessionnel.

Le projet de la création du CLAFJ est initié en 1981 par le BCF, qui souhaite favoriser les échanges et le travail en réseau des associations et disposer d’une entité avec laquelle le BCF peut collaborer, mais qui est indépendante de l’État. Des centres de liaison existent déjà dans d’autres cantons depuis le début du 20e siècle.

L’assemblée constitutive du CLAFJ a lieu le 22 février 1983. Les statuts, inspirés par les centres de liaison préexistants, fixent les objectifs suivants : « [Le CLAFJ a pour but d’] améliorer le statut de la femme dans les domaines intéressant la collectivité, d’entreprendre, d’organiser, de coordonner des actions communes ; Il diffuse les informations concernant les associations, les représente et les consulte ; Il réunit, informe et documente les associations membres. » (statuts reproduits dans Inform’Elles, 1983).

Lors de la première assemblée générale, le 14 juin 1983, 23 associations (dont l’Association féminine pour la défense du Jura AFDJ, l’Association des femmes paysannes, les Femmes PDC du Jura, l’Union féminine catholique, la Fédération des consommatrices, le Zonta-Club, les Femmes chefs de famille, le Centre information femmes, les Gourmettes, etc.) adhèrent au CLAFJ, et le comité est élu. La présidence est prévue pour une durée de 3 ans. Se succèdent à cette fonction :

1983-1986 : Betty Cattin, de Saignelégier. Militante au sein de l’AFDJ, membre de la Fédération romande des consommatrices FRC et vice-présidente de la commission du BCF.
1986-1989 : Marie-Thérèse Aubry-Mertenat, de Belprahon.
1989-1991 : Carmen Bossart, de Rossemaison.
1991-1993 : Mireille Roethlisberger, de Saignelégier. Membre du BPW Jura (Union professionnelle féminine).
Dès 1997 : Evelyne Fleury, de Fregiécourt.

Le CLAFJ oriente ses activités de sorte à faciliter la rencontre de femmes d’intérêts, d’opinion et de milieux différents. Il encourage la participation des femmes à tous les niveaux de la vie politique, sociale et associative et favorise la formation personnelle, civique et professionnelle des femmes. Il organise également des sorties culturelles pour ses membres.

Au cours de ses premières années d’activité, le CLAFJ est sensibilisé aux problèmes financiers que peuvent rencontrer les femmes et s’engage dans la lutte contre la paupérisation dans le canton, en collaborant notamment avec le service de l’aide sociale. L’association s’engage également pour le maintien de l’introduction d’un cours d’économie familiale mixte et obligatoire en 8e année (envoi d’une lettre au ministre Roger Jardin, 1988) ainsi que pour le maintien des cours de puériculture à l’école d’agriculture. Il participe à des consultations fédérales et cantonales au sujet des femmes ainsi qu’à la grève des femmes du 14 juin 1991 dans le Jura. Le CLAFJ informe également ses membres sur les questions d’assurances vieillesse (publication d’une brochure « La Femme et l’AVS » adressée aux membres, 1989) et sur le congé maternité, et s’engage pour une amélioration des structures d’accueil de la petite-enfance. La création de la crèche-garderie « Arc-en-Ciel » à Saignelégier est considérée par Mireille Roethlisberger comme une « œuvre » mise sur pied grâce à l'élan donné par le CL[AFJ] (Inform’Elles, 2000).

Anne-Valérie Zuber, 1/06/2022

Fonds d'archives

Fonds BCF, Bureau de la condition féminine, Dossier « Centre de liaison des associations féminines jurassiennes (1981-1983) », Archives cantonales jurassiennes
Fonds Association féminine pour la défense du Jura (AFDJ), Annexes, Archives cantonales jurassiennes


Bibliographie

Fabienne Amlinger « Centres de liaison des associations féminines suisses », in Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 29.01.2021, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/058079/2021-01-29/ (consulté le 19.04.2022)
Bureau de l’égalité (EGA), Jura (éd), Panneaux de l’exposition « Profil d'archives: 35 ans d'égalité jurassienne », 2015
BCF (éd), « Le Centre de liaison des associations féminines jurassiennes est né le 22 février 1983 », in Inform'elles : bulletin d'information du Bureau de la condition féminine de la République et Canton du Jura, 1983, pp. 7-9
Betty Cattin, Mariethé Aubry-Mertenat, Carmen Bossart, Mireille Roethlisberger, Evelyne Fleury, Régina Rion, « Centre de liaison des associations féminines jurassiennes », in Inform'elles : bulletin d'information du Bureau de la condition féminine de la République et Canton du Jura, 2000, pp. 2-7
Betty Cattin, Marie-Josèphe Lachat, « Hommage à Danièle Laissue », in Inform'elles : bulletin d'information du Bureau de la condition féminine de la République et Canton du Jura, 1984
CLAFJ (éd.), « La rubrique du Centre de liaison », in Inform'elles : bulletin d'information du Bureau de la condition féminine de la République et Canton du Jura, 1984
CLAFJ (éd.), « Centre de liaison du Jura : Cinq ans d’activités » in Femmes suisses et le Mouvement fémininte : organe officiel des informations de l’Alliance de Sociétés Féminines Suisses, 1989
Mariethé Mertenat, « Centre de liaison du Jura : Un an d’activités », in Femmes suisses et le Mouvement féministe : organe officiel des informations de l’Alliance de Sociétés Féminines Suisses, 1988