Eberhard, Maurice (1900-1976)

Eberhard, Maurice (1900-1976)Originaire de Jegensdorf (BE). Né à La Chaux-de-Fonds le 4 août 1900. Mort à La Chaux-de-Fonds, le 2 juillet 1976. Fils de Georges-Lucien Eberhard, négociant en horlogerie (né en 1825) et de Marie-Mathilde, née Rosselet. Frère de Georges-Emile Eberhard (1894-1942). Marié à Bluette Olga Schorn (1898-1982). Deux enfants : Danielle-Marie (1925-1962) et Maurice André (1928-1988). Industriel.
Après une enfance passée à La Chaux-de-Fonds, à la rue du Temple-Allemand 123, E. rejoint l'entreprise familiale dans les années 1920, active sur le marché des établisseurs. Avec son frère, il se spécialise dans la fabrication de chronographes dans les années 1930, dont les produits étaient destinés à plus de 90% pour le marché italien : les personnels de la marine, de l’aviation et des sous-marins italiens en étaient fréquemment équipés. À partir des années 1930, la montre-bracelet Eberhard devint la montre officielle des officiers de la marine italienne. Dans le secteur civil, elle était populaire parmi les pilotes de course italiens.
Passionné de sports mécaniques et d’aviation, E. a été membre fondateur, premier président (1929-1932) et membre d'honneur de l'Aéro-club suisse, section des Montagnes Neuchâteloises. De 1934 à 1946, il a été président de l'Automobile Club Suisse (ACS), section des Montagnes Neuchâteloises, puis président d'honneur pendant plus de trente ans. Enfin, E. a été actif au niveau associatif et culturel en organisant de nombreux rallyes automobiles, mais aussi des rallyes de ballons et d’avions, auxquels il participait lui-même.
E. s'est porté candidat à plusieurs reprises pour le parti Rassemblement pour La Chaux-de-Fonds Unie - Active - Prospère, qu'il a cofondé en 1944. Il a défendu les intérêts de l'horlogerie en occupant différents postes, notamment au Syndicat patronal des Producteurs des Montres de La Chaux-de-Fonds (SPPM), dont il fut le président de 1945 à 1948. À partir de 1946, il a siégé pendant plusieurs années au comité central de la Fédération suisse des associations de fabricants d'horlogerie (FH) à Bienne. Au niveau local, il a été membre du conseil d'administration du Bureau du Contrôle des Ouvrages d'Or et d'Argent de La Chaux-de-Fonds à partir de 1946.
Après le décès inattendu de son frère, Georges-Emile, E. décide de transmettre l’entreprise familiale à sa fille Danielle-Marie et à son mari, André-Roger Montandon (1921-1962). Toutefois, après le décès accidentel des héritiers dans un accident de voiture en Italie, E. vend finalement la manufacture à l'italien Palmiro Monti en 1969.

Irena Papacella, 11/01/2022

Bibliographie

L'Impartial, 16 juillet 1887 ; 10 août 1900 ; 23 décembre 1913 ; 31 août 1931 ; 14 mai 1934 ; 20 mars 1939 ; 12 juin 1939 ; 30 mars 1942 ; 1 juillet 1943 ; 13 mars 1944 ; 2 mars, 1948 ; 6 juillet 1953 ; 7 octobre 1954 ; 9 novembre 1962 ; 22 mars 1982
FAN-L'Express, 4 mars 1931 ; 28 mars 1963 ; 5 juillet 1976 ; 10 avril 1978 ; 16 juin 1988
Schweizerisches Handelsamtsblatt, n° 86, 1963, p. 1059
National Association of Watch and Clock Collectors Bulletin
, Nov/Dec, 2014, p. 652
«Erdacht und gemacht für den Mann von Welt», Handelszeitung, 11. April 2007, https://www.handelszeitung.ch/unternehmen/erdacht-und-gemacht-fuer-den-mann-von-welt (20.12.2021)
«Eberhard, la sfida dei cronografi per battere la crisi», Corriere della sera – Corriere Orologi, 29. maggio 2009, p. 26
«Il polso degli italiani in mare aperto, I tenenti della Regia Marina con l'Eberhard. Come quelli del sommergibile Torelli», Corriere della sera – Corriere Orologi, 28 novembre 2014, p. 67
Le collezioni. Orologi meccanici piú prestigiosi del mondo, Editoriale Tourbillon, annuale 25, 2011, p. 240-251
Johann Boillat, Les véritables maîtres du Temps. Le cartel horloger suisse (1919-1941), Neuchâtel : Alphil, 2012, p. 561
Elena Introna, Eberhard & Co. cronografi da piú di 100 anni, Milano, Spazio Editoriale di Disma Sutti e Co., 2015

Iconographie

Jean PELLATON, Vingt-cinquième anniversaire de la Fédération Suisse des Associations de Fabricants d'Horlogerie F.H. 1924 - 1949, Bienne, 1949