Bichsel, Edgar (1889-1956)

Bichsel, Edgar (1889-1956)Né le 5 mars 1889 à La Chaux-de-Fonds. Mort à Lausanne, le 17 décembre 1956. Mariage avec Alice Juliette Bertrand en 1914 et un an plus tard, leur fille Mariette voit le jour.
Après l’école obligatoire, B. fait son apprentissage dans une banque.
Fort de son expérience en finance, il contribue à la gérance d’entreprises horlogères suisses et étrangères en difficulté. En 1934 il devient directeur général des fabriques de montres Zénith au Locle et le restera jusqu’à sa mort. La même année, il devient membre du bureau du Comité central de la Fédération suisse des associations de fabricants d’horlogerie (FH) à Bienne. Membre du Comité central (1942-1949) et premier vice-président de la Chambre suisse d’horlogerie (CSH), B. est également administrateur de la Fiduciaire horlogère suisse SA (1942-1956) à Bienne, vice-président de L’Information horlogère suisse SA (1938-1939) à La Chaux-de-Fonds et, dans les années 1940, membre des Délégations réunies et président de l’Association des fabricants d’horlogerie du Locle (APL).
Très présent dans la vie associative, il est directeur de la Paternelle jusqu’en 1929, membre du Comité cantonal de l’action « Don des métaux » dans les années 1940, visant à récolter des objets non ferreux afin de contrer la pénurie de minerais allemands. B. était aussi Président, dès sa création en 1943, du Locle-Sport, qui regroupe les deux clubs de football et du ski club « L’Edelweiss ». Vétéran au sein du Touring Club des Montagnes neuchâteloises.
Il décède le 17 décembre 1956 dans une clinique à Lausanne lors d’une opération. Reconnu de ses pairs, il a marqué le district horloger neuchâtelois par ses différentes postes et responsabilités patronales.

Inès Biscarel, 10/01/2022

Bibliographie

L’Impartial, 5 mars 1889 ; 20 mai 1914 ; 15 septembre 1915 ; 3 mars 1923 ; 16 décembre 1935 ; 28 mars 1950 ; 17 décembre 1956
Journal suisse d’horlogerie, n° 3-4, 1957
Journal de Genève, 11 octobre 1949
Feuille d’avis de Neuchâtel, 22 octobre 1942
Johann Boillat, Les véritables maîtres du Temps. Le cartel horloger suisse (1919-1941), Neuchâtel : Alphil, 2012, p. 511 et 563

Iconographie

Journal suisse d’horlogerie, n° 3-4, 1957, p. 93