Farine, Nicolas (1970-)

Farine, Nicolas (1970-)

Né le 14 septembre 1970 à Montfaucon.

Co-fondateur de Jeune opéra compagnie, pianiste, chef d’orchestre.

En 1990, Nicolas Farine obtient un diplôme de pianiste avec distinction ainsi qu’une virtuosité de trompettiste au Conservatoire de musique neuchâtelois (CMNE). Suite à ce premier diplôme, il rejoint l’Université de Montréal, au sein de laquelle il décroche son diplôme de master en interprétation musicale avec une spécialisation en piano, en 1993. Il reste ensuite dans cette institution jusqu’en 1997 pour y réaliser son doctorat.
En 1997, F. est de retour en Suisse et rejoint le lieu de sa première formation, puisqu’il occupe, jusqu’en 2018, la place de professeur de piano et de musique de chambre au Conservatoire de musique neuchâtelois (CMNE). Il devient par la suite chef du Chœur des Emibois (2000-2009) et crée, en 2006, la Jeune opéra compagnie à la Chaux-de-Fonds, où il exerce en tant que directeur artistique. En 2010, il devient président de la Société Suisse de musique contemporaine (2010-2014), puis chef de chœur adjoint du célèbre Ensemble vocal de Lausanne (2014-2018) et chef de chœur du Grand Chœur de la Haute école de musique de Genève et Neuchâtel (2015-2018), avant d'obtenir la place de directeur du site principal de la Haute école de musique (HEMU) à Lausanne en 2018. A partir de la rentrée d’octobre 2021, il occupe le poste de directeur du Conservatoire de musique neuchâtelois (CMNE).
En 1997, il est le premier lauréat de la bourse offerte par la Fondation Anne et Robert Bloch (FARB), qui vise à soutenir les artistes jurassien·ne·s dans leur formation professionnelle. Son parcours en tant que chef d’orchestre est international, et il crée plus d’une vingtaine d’œuvres symphoniques. Il dirige des ensembles musicaux en Europe, en Russie, en Amérique du Nord et du Sud, comme l’Orchestre national de la radio roumaine, la Philharmonie nationale d’Ukraine ou l’Orchestre Besançon Franche-Comté. Plusieurs de ses œuvres et interprétations, dont Pierrot lunaire cabaret 30, Weisse Rose de Zimmerman ou Amok de François Cattin, sont représentées sur des scènes nationales françaises comme l’Opéra de Bordeaux, de Reims ou de Nancy, entre autres. Avec le projet Pendulum Choir, réalisé auprès des frères Décosterd, il se produit en Suisse, en France et au Japon, accompagné de l’Ensemble vocal de Lausanne. Avec cette dernière production, il obtient plusieurs prix, dont le Grand Prize du Japan Media Arts Festival en 2013. Grâce à son parcours international et complet, il collabore avec de grands noms de la musique, comme Julia Migenes, Nemanja Radulovic ou Jean-Marc Luisada, et participe à des concerts ou festivals de renommée, certains diffusés sur Arte.

Lina Bouzelboudjen, 9/11/2021

Bibliographie

www.arcinfo.ch (consulté le 19.05.2021)
www.fondationfarb.ch(consulté le 19.05.2021)
www.hemu.ch(consulté le 19.05.2021)
www.jeuneopera.ch (consulté le 19.09.2021)
www.lenec.ch/le-nec/les-musiciens/nicolas-farine/ (consulté le 19.09.2021)
www.linkedin.com (consulté le 19.09.2021)
www.ne.ch (consulté le 19.05.2021)
www.rtn.ch/rtn/Actualite/Region/20210519-Nicolas-Farine-a-la-tete-du-CMNE.html (consulté le 19.09.2021)
www.serenadesenbaronnies.fr (consulté le 17.05.2021)


Informations transmises par Nicolas Farine (27.05.2021 ; 02.11.2021)

Iconographie

Nicolas Farine. Source: ne.ch. Nicolas Farine, © Pablo Fernandez.