Ruefli, Christian (1860-1921)

Ruefli, Christian (1860-1921)Né à Choindez en 1860. Mort à Bienne le 24 mars 1921. Epouse en 1883 Pauline, née Flury. Industriel et bienfaiteur.
R. débute sa scolarité obligatoire à Courrendlin. En 1870, son père, fondeur à l’usine Von Roll à Choindez, trouve un emploi à Granges, où R. termine ses études. Il suit un apprentissage de remonteur dans l’entreprise d’Urs Schild au milieu des années 1870. En 1883, il s’installe à Bienne et est engagé comme visiteur dans la manufacture de Jean Aegler (Rolex). Une année plus tard, il ouvre son propre établissage, sous le nom d’Era Watch Cie. L’entreprise connaît le succès grâce à ses calibres Edox. Au décès de R., en 1921, la fabrique est reprise par son associé, Robert Kaufmann. Par testament, il lègue sa fortune à dix œuvres de bienfaisance de Bienne et environs : Hôpital de Bienne (100'000 francs), Crèche municipale de la ville de Bienne (5’000 francs), Colonies de vacance de la ville de Bienne (5’000 francs), Clinique pour enfants « Wildermeth » à Bienne (5’000 francs), Foyer handicap « Gotttesgnad » à Mâche (40'000 francs), Centre bernois de lutte contre la tuberculose à Heiligenschwendi (20'000 francs), Centre pédagogique pour les enfants sourds et muets « Taubstummenanstalt » à Münchenbuchsee (5'000 francs), Centre de soin pour les jeunes épileptiques « Bethesda » à Tschugg (5'000 francs), Sanatorium « Allerheiligen » à Soleure (10'000 francs) et Colonies de vacances de la ville de Granges (5'000 francs). Membre de direction de la succursale de la Banque cantonale bernoise (BCBE) à Bienne (1901-1915), puis administrateur de la direction centrale de la BCBE à Berne (1915-1921).

Johann Boillat, 21/09/2020

Bibliographie

Seeländer Bote Bieler Tagblatt, 26 mars 1921 et 1er avril 1921
Actes de la Société jurassienne d'émulation, 26, 1921, p. 150

Iconographie

Christian Ruefli vers 1910 (source: Bruce Shawkey, « Wristwatches: Edox Carving a Niche in Quality with Affordability », Journal of the National Association of Watch & Clock Collectors, 411, 2014, pp. 458-461, ici p. 458)