Perrenoud, Emile (1852-1935)

Né en 1852. Mort en août 1935. Industriel.
En 1873, alors âgé de 21 ans, P. entre comme employé de bureau à la Fabrique d’horlogerie de Fontainemelon (FHF). Il devient rapidement directeur commercial, puis administrateur (1924-1926) et vice-président du conseil d’administration (1927-1931). Elu par les autorités neuchâteloises en tant que délégué à la Chambre suisse de l’horlogerie (CSH) en 1909. Sous l’empire de la Société suisse de surveillance économique (1915-1919), il est nommé administrateur du Syndicat d’importation de l’horlogerie suisse à Bienne, organisme déclaré obligatoire, chargé de l’organisation des importations et des exportations du secteur. A la fin du conflit, P. entre au Comité central de la CSH, puis est nommé au poste de Secrétaire honoraire en 1920. Ses années d’expérience au Syndicat d’importation de l’horlogerie lui ouvrent les portes de la Commission financière de la CSH en 1919, dont il assume la présidence dès 1922. Président de la Société suisse des fabriques d'ébauches et finissages (1919-1923). Membre de la Commission de restauration (CR) du cartel horloger en 1927. Il rend l’ensemble de ses mandats entre 1929 et 1933.

Johann Boillat, 25/06/2020

Bibliographie

Rapport annuel de la Chambre suisse de l’horlogerie, 1918 ss.
La Fédération horlogère suisse, 28 août 1935, p. 221
Johann Boillat, Les véritables maîtres du Temps. Le cartel horloger suisse (1919-1941), Neuchâtel ; La Chaux-de-Fonds : Alphil ; Editions Institut l’Homme et le temps, 2013, pp. 94, 98, 201 et 206