Brandt, Werner (1875-1959)

Brandt, Werner (1875-1959)Né en 1875. Mort à Reconvilier le 27 mars 1959. Epoux de Marie Ernestine, née Veuve. Industriel.
Après une scolarité à La Chaux-de-Fonds, Morat et Besançon, B. suit une formation de banquier, complété par des stages dans des entreprises horlogères. Engagé en 1903 à la Fonderie Boillat à Reconvilier, il y gravit tous les échelons : chef de fabrication (1904-1917), fondé de pouvoir (1917-1930), directeur général (1930-1944) et secrétaire du conseil d’administration (1944-1959). Membre du comité de direction de la succursale de la Banque populaire suisse (BPS) à Tramelan (1923-1926), puis de celui de la direction centrale à Berne (1932-1933), administrateur de l’Asuag (1934). A son retrait, son fils aîné, Werner Brandt junior, le remplace au conseil d’administration de la Fonderie Boillat SA.
Président de la Commission de l’école primaire et Président d’honneur de la musique scolaire de Reconvilier.

Johann Boillat, 20/05/2020
Dernière modification: 27/05/2020

Bibliographie

BANQUE POPULAIRE SUISSE, Rapport de gestion, 1923 ss.
SOCIÉTÉ GÉNÉRALE DE L’INDUSTRIE HORLOGÈRE SUISSE SA (éd.), Circulaire n° 2, Bienne, 1er janvier 1934, 4 p., ici p. 2
Le Courrier de la Vallée de Tavannes, 31 mars 1959
Le Journal du Jura, 14 avril 1959
Johann Boillat, « Le cuivre des horlogers. L’industrie suisse des métaux non-ferreux, 1855-1992 (acteurs et marchés) », Revue historique neuchâteloise, 155, 2018, pp. 84-88
Henri-Louis Favre (éd.), Fonderie Boillat SA (1855-1955). Ouvrage publié à l’occasion du centième anniversaire de la Fonderie Boillat SA, Reconvilier, 1955, pp. 82-83

Iconographie

Werner Brandt père, industriel.