Piquerez-Homberger, Thékla (1856-1921)

Née Thékla Homberger le 17 octobre 1856 à Mönchaltorf (ZH). Décédée le 10 janvier 1921 à Paris. Fille de Henri Homberger et Elisabeth Wanger. Épouse Eugène Arthur Piquerez (1859-1943), fabricant de boîtes de montre, le 22 septembre 1880 à Saint-Ursanne. Divorce le 30 juin 1905. Dix enfants.
Cheffe d’entreprise.
Au début de sa carrière dans l’industrie, Thékla Piquerez-Homberger assiste son mari Arthur Piquerez, dirigeant de l’atelier « Arth. Piquerez », dans la gestion et le développement de son atelier de boîtes de montre à Saint-Ursanne, en tant que fondée de pouvoir (dès 1894). En 1905, le mari quitte sa famille et son entreprise pour s’installer à Bassecourt avec sa maîtresse Caroline Girardin. Suite à ce divorce, P. se met à la tête de l’entreprise de son ex-mari et inscrit celle-ci au Registre suisse du commerce sous la nouvelle raison sociale de « Thékla Piquerez » (7 avril 1906). Aidée par ses fils Émile (1888-1949) et Arthur Piquerez (1896-1977) ainsi que par le directeur commercial Joseph Christe, elle gère désormais l’entreprise en tant que directrice et propriétaire. Sous son égide, « Thékla Piquerez » connaît une période de grande prospérité, croissance et diversification, et fait preuve d’innovation. Elle acquiert une renommée internationale et présente ses produits à la foire de Lyon en 1919. Nonobstant une baisse vers la fin de la guerre, Thékla devient le principal employeur du Clos du Doubs avec 800 employés en 1920.
Dans le courant de la même année, P., âgée de 64 ans, prend sa retraite. Elle remet les rênes de son entreprise à ses deux fils et vend sa propriété à la nouvelle société « Thécla S.A. », fondée par ces derniers. P. ne survit que peu de temps après sa retraite et s’éteint le 10 janvier 1921 à Paris.

Kiki Lutz, 15/05/2020

Bibliographie

Roger Ballmer (dir.), Saint-Ursanne et le Clos du Doubs, Porrentruy 1983
Emma Chatelain, «Thécla SA, Saint-Ursanne», in Dictionnaire du Jura, www.diju.ch (consulté le 10.01.2020)
www.chronologie-jurassienne.ch (consulté le 10.01.2020)
Feuille officielle suisse du commerce, 9 avril 1906
Jean-Daniel Kleisl, Piquerez SA et Ruedin SA. Le patronat de la boîte de montre dans la vallée de Delémont. L'exemple de E. Piquerez SA et de G. Ruedin SA à Bassecourt (1926-1982), Alphil, Delémont, 1999, p. 34-35
François Kohler, « Editorial » ; in : Généalogie jurassienne, No 86 Informations généalogiques Hiver 2015
https://gw.geneanet.org  (consulté le 10.01.2020)
Le Jura, 14 janvier 1921
André Petignat, Moulins et industries à Saint-Ursanne et environs, Porrentruy, 2014, p. 225-268