Kohler, Raoul (1921-2013)

Originaire de de Seehof. Né le 8 décembre 1921 à Courrendlin. Décédé le 18 septembre 2013 à Bienne. Fils de René, postier. Epouse Gertrud von Büren, fille de Rudolf, chauffeur. Catholique.
Ecoles à Courrendlin et Delémont, puis études à l'Ecole normale à Porrentruy (brevet d'instituteur, 1941) suivies par la formation de maître secondaire aux universités de Berne et Neuchâtel (brevet dans les branches scientifiques, 1945). En parallèle, de 1943 à 1945, K. étudie aux conservatoires de Berne et de Bâle et obtient le diplôme de professeur de chant.
Maître secondaire à Courrendlin (1945-1947) et Bienne (1947-1956). Directeur du progymnase français de Bienne (1956-1964).
Membre du Parti libéral-radical jurassien. Représentant du Parti national romand au Conseil de ville de Bienne (1956-1964), conseiller municipal à plein temps de 1965 à 1982 (Police et services industriels), candidat malheureux à la mairie de Bienne en 1976. Député radical au Grand Conseil bernois (1959-1971). Créateur du Parti radical romand (PLR de Bienne), il siège au Conseil national de 1971 à 1991 où il est un homme politique écouté. On lui doit le dépôt de la première motion réclamant la construction de l'A16, la Transjurane, ainsi que la construction de son premier tronçon, la bretelle du Champs-de-Boujean, dite la « bretelle Kohler ». Il s'est également battu pour le contournement de Bienne.
Dans la Question jurassienne, ses faveurs allaient aux antiséparatistes.
Président de l'Association suisse de l'industrie gazière (1976-1993). Président du comité d'organisation de la Fête fédérale de tir de Bienne.
Colonel d'infanterie (1968).

Philippe Hebeisen, 27/09/2013

Bibliographie

Christophe Zürcher, « Kohler, Raoul », in Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 07.12.2006 (traduit de l'allemand)
Le Journal du Jura, 25 et 26 septembre 2013
www.lqj.ch (27.9.2013)
www.chronologie-jurassienne.ch (27.9.2013)