Deutsch

Question jurassienne (QJ)

Autour des votations du 24 novembre prochain, le Dictionnaire du Jura (DIJU) vous propose un panorama succinct des notices permettant de mettre en perspective les votations à venir. Toutes les rubriques retenues sont disponibles en version bilingue français-allemand !

Grâce au système de renvois des notices du DIJU, le lecteur pourra découvrir les multiples facettes, les enjeux et les acteurs en présence. Ainsi, les notices générales renvoient aux biographiques et thèmes de la QJ (listing ici), de Roger Schaffter à Roland Béguelin en passant par Roland Stähli et Geneviève Aubry, du Groupe Bélier au Groupe Sanglier, etc.
Nous n'avons donc mis en évidence que les composantes principales de chaque mouvement, les renvois permettant immédiatement d'approfondir et de voyager à l'intérieur des sujets.

Pour un aperçu général de la thématique, voir : Question jurassienne (QJ).

Genèse de la QJ :
- L'affaire Moeckli ;
- le Comité de Moutier .

Les protagonistes en présence :
Séparatistes, cf. Séparatisme et :
- Mouvement séparatiste jurassien -> Rassemblement jurassien (RJ) ;
- Groupe Bélier.

Antiséparatistes ou pro-bernois, v. Antiséparatisme et :
- Union des patriotes jurassiens (UPJ) -> Force démocratique ;
- Groupe Sanglier.

Troisième force, v. Mouvement pour l'unité du Jura.

Le séparatisme dans le Laufonnais :
Séparatisme (Laufonnais) (pour l'instant en allemand) ;
Antiséparatisme (Laufonnais) ;
Laufonnais, changement d'appartenance cantonale (pour l'instant en allemand).

Depuis 1994, un tournant s'opère :
- entrée en scène de l'Assembléé interjurassienne (AIJ) ;
- unification du Mouvement autonomiste jurassien (MAJ) ;
- transformation de la Fédération des communes du Jura bernois (FJB) en Conseil régional Jura bernois et Bienne romande. En 2006, cette dernière donne naissance au Conseil du Jura bernois (CJB) et au Conseil des affaires francophones du district bilingue de Bienne (CAF).

En février 2012, le Conseil-exécutif bernois et le Gouvernement jurassien signent la Déclaration d’intention entre le Gouvernement de la République et Canton du Jura et le Conseil-exécutif du canton de Berne, ouvrant la voie aux votations à venir.

Afin de situer le débat dans un contexte historique un peu plus large, deux propositions de lectures :
- la Lettre d'information du CEH concernant « L’organisation politico-administrative du Jura à l’épreuve de l’histoire » et qui décortique, sous différents points de vue, l'évolution politique et administrative du territoire jurassien ;
- l'article d'Emma Chatelain, « Les votations de la Question jurassienne », publié dans l'Atlas historique du Jura édité par le CEH en 2012, pp. 113-122, qui retrace et donne le résultat de tous les votes liés à la QJ, des années 1950 aux années 1990 et au départ du Laufonnais, rattaché à Bâle-Campagne au 1er janvier 1994.

-> Comment citer le Dictionnaire du Jura en ligne (DIJU) ? Réponse ici.

Philippe Hebeisen, 4/09/2013
Dernière modification: 25/09/2013